Le parcours de soins en addictologie

Le parcours de soins en addictologie se caractérise par :

  • La diversitĂ© des troubles et de leurs retentissements
  • La multiplicitĂ© des portes d’entrĂ©e
  • La discontinuitĂ© et la chronicitĂ©
  • La variabilitĂ© de l’implication du patient/usager et de son entourage
  • Les reprĂ©sentations sociales qui conduisent Ă  la stigmatisation des patients /usagers

Etapes clés du parcours de soins en addictologie

Les dispositifs spécialisés en addictologie sont complémentaires. On distingue :

  • Les acteurs du 1er recours

Il s’agit de l’ensemble des professionnels de santĂ© de proximité : mĂ©decins gĂ©nĂ©ralistes, pharmaciens, infirmiers libĂ©raux, kinĂ©sithĂ©rapeutes, mĂ©decine du travail… Ils agissent, selon leurs domaines de compĂ©tences, pour repĂ©rer, conseiller, soigner, orienter le patient/usager vers le partenaire adĂ©quat. Ils sont associĂ©s au parcours de soins.

Il s’agit de structure spécialisée composée d’une équipe pluridisciplinaire proposant un accompagnement médico-psycho-social de proximité. L’accès est gratuit et quasi inconditionnel. Il s’agit des :

>> CAARUD Cadre réglementaire : décret du 19 décembre 2005 et circulaire du 02 janvier 2006

 

>> CSAPA Cadre réglementaire circulaire du 28 février 2008 et décret du 14 mai 2007

Ils proposent au sein d’établissement hospitaliers une offre de soins graduée associant la proximité et le recours :

 

 

Il s’agit d’associations qui mènent des actions de prévention, de soutien, d’entraide auprès des usagers et de l’entourage. Elles peuvent intervenir au sein des établissements médico-sociaux et sanitaires et organiser des dispositifs d’écoute et de soutien en relais des professionnels de santé.

Ces Ă©tapes mobilisent des acteurs divers, leur articulation et leur coordination est en enjeu majeur.

 


Poursuivre la navigation