Humanisation des soins : accueillir et accompagner dans les lieux de soins

Publié le 23/11/2021

Les progrès de la médecine, en particulier la prise en charge de plus en plus technique des maladies, ont un effet sans précédent sur l’amélioration de notre santé et de notre espérance de vie. Cependant, cette technicisation vient questionner et fragiliser la relation entre soignant et soigné, dont l’équilibre est fondamental dans l’acte de soins.

La crise sanitaire mondiale, avec la Covid-19, a ébranlé le système de santé, confronté à un afflux massif de patients dans les hôpitaux et en ville, avec de nombreuses conséquences sur leur qualité de vie. Les soignants ont été heurtés de plein fouet par cette crise sans précédent et ont dû mettre en place de nouvelles organisations de soins pour pouvoir accueillir les malades et pour faire face à des situations thérapeutiques et éthiques complexes. Les proches des malades ont également été très impactés, avec une rupture brutale et douloureuse du lien, qui perdurent dans une moindre mesure avec des distanciations sociales imposées dans les lieux de soins.
La crise a cependant permis de remettre en lumière l’importance de la relation soignants – soignés, dont l’alliance est pourtant indispensable dans le processus thérapeutique des personnes malades.

Dans ce contexte, la Fondation de France souhaite soutenir les soignants qui s’interrogent de manière pluridisciplinaire sur l’accueil des patients, sur le sens de leur pratique, et qui veulent améliorer celle-ci et développer avec les patients une relation de confiance, en prenant en compte la particularité de chacun. Elle veut également soutenir les patients et leurs aidants dont l’expérience et l’expertise de leurs maladies sont indispensables dans le parcours de santé.

Date limite de dépôt des dossiers : 23 mars 2022

En savoir plus