14.09 2021

Formation à la prise en charge des fumeurs en psychiatrie

Publié le 31/05/2021 De 9 à 17h30

La fréquence du tabagisme chez les patients atteints de pathologies mentales est plus élevée qu’en population générale et les pathologies qui en découlent sont la cause d’une réduction de 10 à 20 ans de l’espérance de vie dans cette population. Les symptômes du sevrage tabagique peuvent interférer avec les troubles mentaux sous-jacents, par ailleurs le tabagisme peut interférer avec les traitements pharmacologiques. Bien que leurs motivations à l’arrêt soient aussi fortes, quand on les interroge, les modalités de sevrage et d’accompagnement sont spécifiques et doivent être adaptées pour s’intégrer dans la prise en charge globale de ce public.

Pour en savoir +